Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

«Il a toujours prôné la paix», celle à qui Trump a confié ses enfants témoigne .

13 Novembre 2016 , Rédigé par S. Sellami

Donald Trump et Milka Milisavljević sur une photo d'archive

Quelle sera la politique étrangère du président américain élu, celui qui avait fustigé le penchant de ses prédécesseurs pour les conflits armés? Tiendra-t-il ces promesses faites durant la campagne électorale et dira-t-il «No» aux guerres? Celle qui a passé huit ans sous le même toit que Donald Trump s’exprime sur ses convictions.
« Donald Trump a toujours prôné la paix et non les conflits », témoigne dans une interview au quotidien serbe Kurir, Milka Milisavljević, 85 ans, ex-nounou des deux fils de Donald Trump et de son ex-épouse Ivana.

La Serbe Milisavljević a vécu pendant huit ans sous le même toit que le président américain élu et le décrit comme un homme généreux et pacifique. « Je soignais Donald Jr. et Eric. J'ai passé huit ans chez les Trump. J'étais bien payée, c'était un homme généreux », témoigne-t-elle aujourd'hui. La dame avoue avoir dansé de joie en appendant la nouvelle sur la victoire de Donald Trump, soulignant que non seulement elle avait confiance en sa décence, mais qu'elle croyait aussi qu'il « aidera son peuple et insistera pour qu'il n'y ait plus de guerre dans aucun pays du monde »

 

Milka Milisavljević

Milka Milisavljević

« Victoire du monde orthodoxe »

Dans cet entretien, Mme Milisavljevne attention particulière aux relations qui lient le président élu à la Serbie. Selon elle, sa victoire est celle du monde orthodoxe tout entier, y compris de son pays qui a connu les horreurs de « la vertu du clan Clinton ». Donald Trump, dont l'actuelle épouse Melania est née en Yougoslavie (aujourd'hui Slovénie), a « toujours aimé le peuple serbe. J'ai entendu dire qu'en 1999 il jugeait que le bombardement de notre pays était injuste. Il compatissait, (…) il ne pouvait pas supporter qu'il y ait une guerre et que les gens soient tués », relate Mme Milisavljević. Aujourd'hui, elle rêve que Donald Trump lui rende visite en Serbie. « Je lui aurais préparé un bon repas serbe ici chez moi », songe-t-elle.  Rappelons qu'après l'annonce de la victoire de Donald Trump, la Serbie, la République serbe de Bosnie et Mitrovica (nord du Kosovo) ont vu apparaître des pancartes où il était écrit : « Les Serbes sont soutenus ». Les Albanais kosovares ont au contraire soutenu la candidature de la démocrate Hillary Clinton, tandis que le premier ministre albanais Edi Rama a même qualifié la victoire de Donald Trump de menace pour les relations albano-américaines.
 

https://fr.sputniknews.com/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article