Les bras droits de Fillon et Juppé, adversaires en politique, en couple à la ville

Publié le par S. Sellami

Le porte-parole de François Fillon, le député Jérôme Chartier, et l'adjointe au maire d'Alain Juppé, Virginie Calmels, ont beau être adversaires sur les plateaux des matinales, ils sont en couple.

(capture vidéos France 2 et Europe 1.)Le porte-parole de François Fillon, le député Jérôme Chartier, et l'adjointe au maire d'Alain Juppé, Virginie Calmels, ont beau être adversaires sur les plateaux des matinales, ils sont en couple.(capture vidéos France 2 et Europe 1.)

 

L'un sur France 2, l'autre sur Europe 1. Comme souvent depuis le début de la campagne, les bras droits d'Alain Juppé et François Fillon se sont retrouvés ce vendredi, quasiment à la même heure, dans des émissions matinales opposées. Rien de plus banal jusque là. Sauf que dans le cas de ces proches des finalistes de la primaire de la droite, une situation cocasse vient pimenter l'exercice. L'adjointe du maire de Bordeaux, Virginie Calmels, et le porte-parole de son adversaire, Jérôme Chartier, sont en couple ! Difficile alors de s'empêcher de les imaginer au petit-déjeuner, chacun révisant ses notes en les protégeant du regard de l'autre, avant de rejoindre les studios.

 

Si cette petite indiscrétion était jusque là peu connue du grand public, la collaboratrice d'Alain Juppé a accepté mercredi de la commenter, avec humour, auprès du journal Sud Ouest. «Cette situation ne pose donc aucun problème. Nous défendons chacun notre candidat. Hier soir (mardi), j'étais sur BFM TV juste avant lui sur le plateau de Ruth Elkrief et il est intervenu dix minutes après moi. Et, à midi, je faisais les Grandes Gueules, sur RMC, et lui était sur Europe 1, juste avant Alain Juppé. Voilà, mais il est vrai que cette situation est, disons… un peu amusante. Nous avons eu des discussions, bien sûr, mais je ne vous dirai pas lesquelles !»

 

 

Aussi professionnels soient-ils, les deux bras droits ne sont-ils pas tentés de tirer parfois les ficelles, trahir la stratégie de l'autre ? «C'est très simple, parce que lui comme moi, nous avons une qualité que personne ne pourra nous contester, cela s'appelle la loyauté», tranche Virginie Calmels. Quel que soit le résultat de dimanche, au second tour de la primaire, le couple sera sans doute soulager de ne plus avoir à se faire de cachotteries politiques...

http://www.leparisien.fr/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article