Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Trump sur Hollande : « Je ne vais pas perdre mon temps à rencontrer un président qui ne le sera plus dans 6 mois »

13 Novembre 2016 , Rédigé par S. Sellami

« Gnééé »

« Je ne vais pas perdre mon temps à rencontrer un président qui ne le sera plus dans 6 mois ! »

Au delà du titre putalikes assumé de cet article, telle serait la phrase que pourrait prononcer Donald Trump à celui qui avait parlé « d'excès » à son sujet et de « sentiment de haut-le-cœur », et qui avait annoncé avec certitude la victoire d'Hillary Clinton en expliquant que «dans quelques jours, une présidente sera élue ».

Il est a noté que dans les faits et comme en atteste l'article d'Europe 1 ci dessous, Trump n'est pas pressé du tout de rencontrer François Hollande. Il a tout de même pris 5 minutes pour lui parler au téléphone et c'est sans doute la seule considération que recevra notre invertébré de la part de son nouveau maître fraichement élu.


Le nouveau président américain s'est entretenu avec François Hollande par téléphone mais ne l'a pas convié à Washington, contrairement à d'autres chefs d'États.

Deux jours après l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche, le nouveau président des États-Unis s'est entretenu avec François Hollande vendredi, par téléphone. Le communiqué de l'Élysée se veut positif : "7 à 8 minutes" d'échange entre les deux chefs d'États "dans de bonnes conditions". Un coup de fil "direct mais courtois", "très professionnel" et "sérieux". Objectif : "clarifier les positions" sur la lutte anti-terroriste, la Syrie, ou l'accord de Paris sur le climat.

Le regard tourné vers l'Asie

Aux États-Unis, ce coup de téléphone est loin de faire la Une des médias. Là-bas, François Hollande est un dirigeant parmi les dizaines d'autres que Donald Trump a eu en ligne depuis son élection mardi. Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a été un des premiers à avoir le nouveau président américain au téléphone. Il a d'ailleurs été invité à Washington, de même que Theresa May et le Premier ministre sud-coréen Hwang Kyo-ahn. Mais le premier à rencontrer officiellement Donald Trump sera le Premier ministre japonais Shinzo Abe, jeudi 17 novembre à New York.


Petit best-of sur François Hollande :

Souvenez-vous, c'était lors de l'entre-deux tours de la présidentielle de 2012. François Hollande, face à Nicolas Sarkozy, avait sorti une arme inattendue : la tirade "moi président !" Avec un peu d'humour, nous avons voulu faire un court bilan en images afin de voir un peu où en était Flamby.

http://www.croa.fr/a

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article