Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Daesh : vidéo en italien sur comment égorger les infidèles

20 Décembre 2016 , Rédigé par S. Sellami

De Raqqa, capitale du Califat, est arrivée en Italie une vidéo avec le mode d’emploi sur comment tuer des infidèles : après le camion fou, de Nice ou Berlin, le couteau de cuisine et la bombe artisanale deviennent des armes de destruction massive en Europe !

Hier, pendant qu’un camion conduit par un islamiste pakistanais tuait des « mécréants » à Berlin,  le JT de télévision italienne La 7 transmettait cette nouvelle vidéo des miliciens de Daesh exhortant les musulmans à frapper les infidèles en Europe. Le titre « Tu dois les combattre » est surmonté d’un cimeterre rouge comme le sang.

Le journaliste de La 7 décrit le film de 29 minutes dont seulement certaines parties, à cause de l’horreur que les autres passages véhiculent, sont retransmises.

Dans la première partie du film apparaît un homme cagoulé et camouflé surnommé Abu Suleyman, « le Français », avec derrière lui un otage qui semble crucifié. Le milicien de Daesh lance un appel en français à combattre les Européens :

« Certains frères vous ont précédés en dirigeant des opérations. Aujourd’hui vous avez la possibilité d’agir parce que la victoire est proche. Allah nous a ordonné de combattre les kuffars (les infidèles, ndlr) les plus proches de nous, en les combattant comme eux nous combattent. »

Ensuite il prend un couteau de commando mais il explique que pour égorger un mécréant « on peut en utiliser un de cuisine ». Avant il indique où il faut frapper la victime et ensuite il égorge l’homme lié comme s’il était crucifié.

Les sous-titres en italien sont sans aucune faute d’orthographe ou de grammaire note le journaliste. Évidemment ils ont du être écrits par un de ces nombreux volontaires, issus de l’immigration, de la guerre sainte qui sont partis d’Italie pour aller combattre en Syrie ou Irak.

Dans une deuxième partie de la vidéo, un autre djihadiste encagoulé de l’État islamique explique que les vraies femmes musulmanes sont en danger. Et il lance une mobilisation :

« Aux frères qui feignent d’être oppressés sur la terre des kuffars, à ceux qui sont trompés par la vie mondaine, n’est-il pas arrivé le temps de défendre les musulmans ? Le moment de la vengeance n’est-il pas arrivé ? »

Pour se venger, ce n’est pas difficile. Le film donne les solutions : la troisième partie illustre comment préparer une bombe artisanale avec des ingrédients que l’on trouve dans le commerce. L’engin dont on voit la préparation est ensuite testé sur un otage, Abd Ismail Muhammad Shaik, un garçon de 23 ans né à Raqqa et accusé par les égorgeurs de l’EI d’être un espion qui voulait faire exploser une bombe devant le quartier général du Califat. Tout est expliqué dans les détails avec des sous-titres en italien. A la fin le pauvre garçon, terrorisé, est contraint de courir avec un sac sur le dos, probablement explosif, sur les épaules.

Combien de ces terroristes potentiels séduits par le message guerrier et orgueilleux de ces égorgeurs islamistes vivent en Europe et continuent de rentrer sur notre territoire par le biais de l’immigration-invasion ?

Depuis maintenant 40 ans au moins, les politiciens du système, les bien-pensants illuminés et l’intelligentzia mondialiste en favorisant l’immigration massive, le regroupement familial, en mettant le Moyen-Orient à feu et à sang, tout en dévirilisant et pervertissant nos sociétés occidentales devenues des cloaques d’impureté et de lâcheté, ont créé cette situation explosive, c’est le cas de le dire, en Europe.

Ils sont les premiers responsables et coupables des attentats qui touchent et toucheront encore nos pays européens et nos compatriotes. Un jour l’histoire retiendra leur nom comme ceux de traîtres à leur nation et à leur civilisation !

Francesca de Villasmundo

 

 

 

http://www.medias-presse.info/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article