Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Exposés: Des responsables étrangers dirigent des terroristes, l’Intelligence du Royaume-Uni et Soros dirigent des PsyOps en Syrie

24 Décembre 2016 , Rédigé par S. Sellami

De nombreux mensonges ont été racontés au sujet des derniers jours des terroristes à Alep et en Syrie en général. Ceux qui étaient responsables de ces mensonges continuent d’être exposés.

Au-delà de la propagande, la véritable raison pour laquelle la coalition dirigée par les Etats-Unis poussait à un autre cessez-le-feu en Syrie était de fournir un passage sûr aux agents de renseignement étrangers et aux officiers militaires qui tentent de quitter la partie orientale d’Alep.

C’est la cause profonde de l’incendie de 25 autocars verts qui amenaient des civils d’Alep, c’est-à-dire de créer une distraction contre l’armée arabe syrienne, afin que ces agents étrangers incorporés puissent être extraits sans être exposés aux médias.

Les agents intégrés comprennent des officiers turcs, américains, qataris, saoudiens, jordaniens, marocains et israéliens.

« Vous avez vu ce mouvement hystérique au conseil des Nations Unies les 3 derniers jours … parce que le but principal est de sauver ces terroristes étrangers, les officiers de renseignement, des mêmes pays qui ont poussé à l’adaptation de la résolution sur Alep. » – Bashar Jaafari, Ambassadeur de l’ONU.

Contrairement à certains témoignages, les États-Unis n’ont jamais été au-dessus de la monarchie britannique. Toutes les grandes décisions géopolitiques sont toujours prises là-bas et dans la Maison de Rothschild.

L’Intelligence Agency britannique derrière les menaces de casques blancs en Syrie

Jeu. 22 déc. 2016 5:27

white-helmets-lies-in-syria
Casques blancs

Un journal russe a indiqué dans un rapport que l’Organisation des Casques blancs est derrière les faux rapports sur les frappes aériennes russes en Syrie, ajoutant que l’organisation est dirigée par des agents britanniques.

Le quotidien Vzglyad  dit dans un rapport qu’il y a des raisons de croire que l’organisation est supervisée par le service de renseignement britannique et le Fonds Soros.

« Le gouvernement du Royaume-Uni avait alloué environ 32 millions de livres pour les besoins des Casques Blancs en 2013, tandis que 12,5 millions de livres ont été versés à l’organisation seulement dans l’année 2016 », une source proche de l’organisation l’a déclaré à l’agence de nouvelles Tass.

Selon la source, l’ensemble du budget de l’organisation est d’environ 50 millions de dollars par an.

Les Casques blancs auraient également reçu 13 millions de dollars supplémentaires des États-Unis et du Royaume-Uni, y compris les compagnies associées à George Soros, a-t-il ajouté, ajoutant que l’organisation a également reçu 23 $ de l’agence américaine de développement international.

La source a également déclaré que l’un des leaders des Casques blancs, Mosab Obeidat, a déjà été identifié comme ayant contribué [en jouant] un rôle majeur dans le financement des groupes terroristes.

Selon certains rapports, Obeidat a joué le rôle de médiateur en fournissant aux militants syriens environ 2,2 millions de dollars pour payer les armes et les fournitures de munitions.

En parlant du fondateur des Casques blancs James Le Mesurier, la source a souligné que, selon toute vraisemblance, «il est diplômé de l’Académie militaire royale de Sandhurst, qui est à ce jour au service de Sa Majesté britannique), pour être exact – dans l’intelligence militaire britannique.

Anton Mardasov, un expert de l’Institut de développement innovateur, a déclaré que le problème est que les casques blancs sont les diffuseurs de nouvelles fausses, non fiables.

Mardasov estime que les commandants des Casques blancs peuvent être des fonctionnaires des agences de renseignement occidentales et les représentants des instituts occidentaux préfèrent travailler dans de telles organisations pour les utiliser comme leur siège.

Comme on l’a vu précédemment, les forces gouvernementales syriennes ont arrêté les officiers de renseignement français en 2013 et des négociations ont alors eu lieu pour les libérer.

De plus, l’agence de presse Sputnik a indiqué que les médias occidentaux se réfèrent à l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme et aux Casques blancs de Londres pour faire les rapports sur ce qu’ils appellent l’exécution ou la détention des civils par l’l’armée syrienne.

Ces mensonges sont racontés alors que beaucoup de gens à Alep se souviennent du temps où les soi-disant partisans des droits de l’homme ont occupé les maisons des populations et les ont jeté dans les décombres immédiatement après avoir éteint les caméras.

Un journaliste a révélé à la mi-novembre que l’Organisation des Casques Blancs n’est pas un organisme indépendant en dépit de leurs revendications et reçoit des soutiens financiers de plusieurs États occidentaux qui soutiennent des groupes terroristes en Syrie.

« Les Casques Blancs ne peuvent pas être une organisation indépendante parce qu’elle fonctionne pour les intérêts des pays occidentaux qui soutiennent des groupes terroristes en Syrie et reçoivent un soutien financier des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de l’Allemagne », a déclaré Vanessa Beeley. Il est étrange que les Casques Blancs soient constamment dans les régions contrôlées par le Front de l’ISIL et le Fatah al-Sham (le groupe terroriste affilié à Al-Qaida précédemment connu sous le nom de Front al-Nusra) et leurs groupes affiliés. Les vidéos et les images prises dans ces régions prouvent que les Casques Blancs coopèrent avec les terroristes « .

«Les Casques blancs offrent non seulement des services médicaux aux terroristes, mais aussi des assassinats et des exécutions de civils, mais aussi des efforts pour renverser le gouvernement syrien», a souligné le journaliste.

Au début de novembre, un journaliste syrien a prouvé, par le biais de la publication de plusieurs images d’un enfant syrien, que les allégations de l’organisation humanitaire américaine Casques blancs (White Helmets Humanitarian Organization) de sauver des civils dans le pays touché par la guerre sont de simples mensonges.

Abbas Jom’eh a publié trois images d’une petite fille qui aurait été secourue par des membres de l’Organisation Casque blanc dans trois endroits différents, révélant les mensonges de l’organisation sur le sauvetage des civils en Syrie.

Dans sa page Twitter, le journaliste syrien a placé trois images de la fille qui a été secourue par les agents du Casque Blanc dans différents endroits.

« Les acteurs du White Helmet sauvent une fille en trois endroits différents! Ne peuvent-ils pas jouer mieux leur rôle sur cette scène « , a demandé Abbas Jom’eh.

Les médias qatari aident également leur parrain à diffuser de fausses informations en Syrie.

Les gens largement cités par les médias occidentaux la semaine dernière disant leurs derniers adieux à partir de l’est d’Alep, semblent être bien et toujours des rapports. Parmi les dernières vidéos, l’un des «disparus» montre un combattant rebelle portant un gilet suicide.

La semaine dernière, alors que les combats étaient intensifs sur les poches restantes des régions insurgées de l’est d’Alep en Syrie, de nombreux rapports dans les principaux médias ont cité des militants sur le terrain. Leur message était plus ou moins le même: nous allons mourir sous les bombes, alors nous disons nos derniers adieux.

Les 10 jours d’évacuation des rebelles de l’est d’Alep se terminent, et les journalistes et les militants semblent avoir survécu assez bien aux «chasseurs de soute russes» et aux autres menaces qu’ils ont signalées.

Beaucoup de combattants portent ceux-ci, dit Kareem dans la vidéo, parce qu’ils « ne sentent pas qu’ils peuvent faire confiance » au régime pour leur assurer un passage sûr d’Alep, et « sont prêts pour un combat » si suspendu.

C’est en dépit du fait que des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées d’Alep au cours des deux dernières semaines, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Parmi eux se trouvaient des milliers de militants et leurs membres de famille, qui ont été assurés le passage en toute sécurité par les forces russes et syriennes. Malgré sa victoire militaire, Damas a déclaré la semaine dernière que tous les combattants qui voulaient partir seraient autorisés à le faire.

Kareem lui-même affirme qu’il a quitté l’est d’Alep jeudi. Lina Shamy, qui est maintenant en sécurité à Idlib.

Et Bana Alabed, la petite fille qui a été transformée en visage de la souffrance civile d’Alep par sa famille militante avec un peu d’aide des MSH, est entrain de rencontrer en Turquie certains des hauts fonctionnaires de ce pays.

Une activiste syrienne Maytham Al Ashkar a contacté la star de Twitter, Bana Alabed, le 7 novembre, en offrant d’évacuer sa famille de l’est d’Alep. Après un mois, quelqu’un qui s’est identifié comme la mère de Bana a répondu. « Ce qui s’est passé après, m’a convaincu que le récit de Bana est la cascade de propagande ultime », a déclaré Maytham Sputnik.

Bana compte, désigné par Twitter comme «vérifié», a été mis en place il y a trois mois, et a depuis recueilli plus de 310.000 abonnés. Les tweets, écrits par Bana et sa mère, Fatemah, qui dit avoir enseigné à sa fille à parler anglais, représentent la vie assiégée à l’est d’Alep.

Lire plus: https://sputniknews.com/middleeast/201612161048599179-aleppo-bana-twitter/

« Vous, la BBC, parlez mal de la Syrie … Vous avez menti parce que vous ne parlez pas de vérité sur la Syrie … La plupart des 23 millions de Syriens aiment Bashar al-Assad. Peut-être que 10 000 ne le sont pas.

La population en Syrie, ils savent vraiment que vous mentez. « – des hommes dans une rue de la Syrie, l’ont dit à un journaliste de la BBC

Mis à part l’arnaque monétaire et le pétrodollar ensanglanté, une autre source importante de fonds pour le Nazionist Khazarian Mafia est l’industrie de la «santé» qui a enregistré une énorme somme de 3,09 billions de dollars en 2014, et devrait atteindre 3,57 billions de dollars en 2017, aux seuls États-Unis. Nous croyons que ce n’est qu’une figure conservatrice.

Nous pouvons tous aider la révolution en évitant toutes les drogues pharmaceutiques khazariennes, de vaincre toute attaque virale et alarmisme, comme le virus Zika, facilement en sachant comment construire notre propre système antiviral complet. Pour en savoir plus sur la façon dont nous pouvons tuer trois oiseaux d’une pierre, ici.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : geopolitics.co

Début de la fin de la guerre en Syrie: les sections locales d’Alep célèbrent la libération complète de la ville

ttps://mirastnews.net

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article