Le chanteur Renaud entraîné dans une folle bourrée juive

Publié le par S. Sellami

Mistral gagnant devient Tsahal gagnant

Pour ceux qui douteraient encore, voilà notre chanteur national Renaud complètement converti au judaïsme. Lui qui pestait contre toutes les religions, contre les chars israéliens qui faisaient face à des enfants palestiniens armés de petites pierres, et probablement contre la mauvaise musique et les chanteurs soumis...

 

Assez pleuré, Mazel Tov, place à la joie communicative et à la danse endiablée, Renaud est passé du côté obscur de la farce, et seul son bonheur compte. On ne sait pas si ce cas rarissime entre dans le cadre de la résilience du bonimenteur Cyrulnik, mais cela devrait intéresser les chercheurs interdisciplinaires. 
Un alcoologue nous précisera si cette conversion tardive est un effet secondaire de l’excès de boissons fortes, ou un signe inquiétant d’obsolescence cérébrale.

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sur la page Facebook confirment le miracle du changement spiritueux (ben quoi, pluriel de spirituel) de Renaud, et expliquent le sourire de Patrick Maurice Benguigui, dit Bruel, lors de l’hommage à Renaud sur France 2 le samedi 17 décembre 2016. Attention, ne pas confondre (mais c’est peut-être l’effet recherché) Bruel avec Bruand et Brel, qui sont, eux, de vrais chanteurs.

 

 

Merci Renaud a vu défiler le gratin de la variété française sur France 2, et à cette occasion, le chanteur « énervant » arborait de nouveaux signes distinctifs religieux : une bague apparemment gravée du signe Haï, et une étoile de David (Morgenstern) en guise de pendentif.

 

La qualité des images ne nous permet pas d’évaluer si la boucle d’oreille gauche du chanteur tremblant est une pièce représentant le visage de Shimon Pérès – il y a débat – ou une représentation simplifiée de la centrale nucléaire de Dimona. 
Plus sérieusement, l’artiste préféré des Français a envoyé un message fort à la communauté de Lumière. Pour que la transformation soit aussi radicale, la menace a dû être forte !

Comme tout semble devenu possible dans notre France à l’envers et dans notre monde en flammes, il se peut que Renaud finisse ministre de la Culture (ou de la Santé) du gouvernement israélien, qui poursuit sa colonisation violente de la Palestine, en ignorant les rappels à l’ordre de l’ONU.

Israël Shamir, dans un élan d’optimisme calculé, avance que la perspective d’une annexion totale de la Palestine par Israël conduira inéluctablement à un État unique, avec juifs et Arabes à égalité démographique. Les pessimistes misent plutôt sur l’option de l’expulsion des Palestiniens devenus indésirables, car ces derniers forceraient « la seule démocratie » du Proche-Orient à partager un pouvoir « démocratique ». Avec, par exemple, une entrée en force à la Knesset. 
On peut rêver...

http://www.egaliteetreconciliation.fr/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article