Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBliqueDesCumulardsVentrusGrosQ

Syrie : Découvertes de charniers à Alep des victimes des rebelles islamistes. Des immeubles piégés !

29 Décembre 2016 , Rédigé par S. Sellami

Après des mois de durs combats contre les djihadistes qui s’étaient emparés de Alep Est en 2012, le 22 décembre dernier Alep était libérée. Depuis les habitants réfugiés par dizaines de milliers dans les quartiers Ouest de la ville – après avoir subi un siège et les bombardements continus par les roquettes et bombes lancées par les « rebelles » islamistes coalisés autour d’Al Qaida – commencent à regagner la partie est de la ville. Découvrant les horreurs de plusieurs années d’occupation de la ville par les djihadistes.

syrie-terroristes

Alep Est : un charnier découvert

D’après l’agence SANAA – information confirmée de source russe – un premier charnier contenant 21 personnes a été découvert à Alep Est. Parmi les 21 victimes toutes exécutées par des tirs à bout portant, cinq femmes et cinq enfants. Ces civils auraient été exécutés par les groupes djihadistes soutenus par la coalition occidentale (dont la France) vraisemblablement pour leur interdire de quitter les quartiers qu’ils occupaient alors que ces groupes terroristes se sont servis de la population civile comme de boucliers humains. En effet, les corps ont été retrouvés dans des prisons administrées par les groupes rebelles islamistes dans les quartiers de Soukkari et Al Khallasse.

Cette information n’a pas été infirmée par les principaux médias occidentaux, alors que l’OSDH – centre de propagande des groupes islamistes basé à Londres confirmait la découverte de cadavres…

Le média iranien Almanar rapporte lui qu’au lendemain de la libération totale d’Alep, l’armée syrienne avait retrouvé les cadavres de 100 hommes également fraichement abattus : il s’est avéré que ces hommes sont des militaires syriens faits prisonniers qui ont été liquidés, soit par balle dans la tête soit par égorgement, quelques heures avant la départ des miliciens. Pourtant il était convenu selon l’accord de cessez le feu et d’évacuation d’Alep conclu qu’ils les livrent à l’armée syrienne.

Des dizaines de civils victimes des mines et pièges laissés par l’opposition soutenue par l’Axe Euro Atlantique

Évidemment, les dizaines de milliers d’aleppins réfugiés à Alep Ouest souhaitent au plus vite pouvoir accéder à leurs maisons et appartements. Mais durant le cessez le feu de plusieurs jours précédent la fin de l’évacuation des djihadistes des derniers quartiers qu’ils occupaient à Alep Est, des dizaines de mines et de pièges ont été mis en place. Ces bombes ont déjà causés des dizaines de morts et des centaines de blessés parmi les civils. Konashenkov porte parole du ministère de la défense russe rapporte :

 » Dans les jours précédents la libération, alors que les officiers russes du centre de réconciliation organisait les convois de bus a destination des zones contrôlées par par les activistes, « les opposants « modérés » se sont activés à « préparer » le terrain, cachant des mines potentiellement partout : rues, entrées des maisons, voitures et motos et même dans des jouets d’enfants. Ils ont eu à la fois le temps et les munitions pour cela « 

De très importants stocks de munitions et d’armes ont également été retrouvés. Rappelons que le président Hollande a avoué qu’en violation de l’embargo sur les armes, la France a procédé à des livraisons d’armes aux groupes islamistes combattant en Syrie.

Dans le même temps à Idleb capitale de la province, était rapporté la prise d’otage de plusieurs miliciens d’un des groupes islamistes (FSA) par Al Nosra (franchise locale d’Al Qaida)  en raison de la participation de miliciens de ce groupes au coté des forces turques pour la prise d’Al Bab occupée par l’Etat Islamique (Daech). Tandis que les miliciens islamistes en provenance d’Alep Est appelait le FSA a rejoindre Al Norsra. Dévoilant une fois de plus la collusion entre rebelles dit « modérés » et l’Etat Islamique.

La Turquie accuse les USA de soutenir DAECH…

Alors que les troupes d’élite turques ont envahi une partie du nord de la Syrie (au nord d’Alep) et sont engagées depuis plusieurs semaines dans une offensive militaire pour prendre la ville d’Al Bab actuellement occupée par DAECH, Erdogan a accusé ouvertement les USA de soutenir Daech, tout en qualifiant les forces kurdes – et en particulier les YPG – de terroristes. La Turquie a reconnu la mort de 37 de ses soldats dans les combats pour la prise d’Al Bab. Des combats entre les forces turques du « boucliers de l’Euphrate » et lesYPG kurdesétaient par ailleurs rapportés au nord de la ville de Manbij le 27 décembre 2016.

Le régime d’Ankara qui mène une guerre sanglante frappant les kurdes est visiblement inquiète de la progression ces dernières semaines des YPG vers Raqqa, avec le soutien sur le terrain de troupes occidentales. Des vidéos ou photos montrant des soldats désignés comme américains ou français sur le front à proximité du barrage de thawrah ont d’ailleurs été partagées ces derniers jours sur internet.
Dispu

.. tandis que les Etats Unis livre des missiles sol air aux rebelles

Profitant des fêtes de Noël, le président américains Barack Obama a signé le 23 décembre 2016 dans le cadre de l’approbation du budget 2017 l’autorisation pour le Pentagone de livrer des missiles sol air de type MANPADS aux « rebelles » en Syrie. La Russie a immédiatement dénoncé une décision agressive. Il faut ici rappeler qu’interviennent actuellement dans le ciel syrien des avions de l’armée syrienne, ainsi que des avions russes sur demande souveraine de Damas, et illégalement des chasseurs bombardiers turques ou de la coalition américaines. Daech ne dispose pas d’avions. Le Kremlin indique que ces armes tomberont dans les mains des terroristes islamistes. Comme cela c’est systématiquement produit par le passé.

La porte parole du Kremlin protestait jeudi de ce que ces armes termineraient rapidement dans les mains des djihadists :

« Sans doute qu’ils l’espèrent, puisqu’ils soutiennent actuellement le front Al Nosra qui est une unité de Al Qaida. Cela ne peut être qualifié difficilement autrement que d’une aide et d’un soutien à des terroristes »

« Cette décision crée une menace directe aux aéronefs des forces aérospatiales russes, les autres personnels militaires russes ainsi que notre ambassade en Syrie qui ont déjà été bombardés à de multiple reprise » » c’est pourquoi nous considérons cela comme un acte hostile ».

 

JBC pour www.initiative-communiste.fr d’après Agences de Presse et communiqués de presse.

http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/syrie-decouvertes-de-charniers-a-alep-victimes-rebelles-islamistes-immeubles-pieges/

par PRCF (son site) 
jeudi 29 décembre 2016   http://www.agoravox.fr/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article