Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Wikileaks révèle l’existence de liens étroits entre le Bahreïn et Israël depuis 2005. « Koufieh et kipas dansent pour « Israël »

26 Décembre 2016 , Rédigé par S. Sellami

delegation_israelienne_visite1

Rédaction du site

bahrein_israelSelon le quotidien britannique The Guardian, le site en ligne de Wikileaks a révélé la présence de liens étroits entre le régime bahreïni et le Mossad depuis 2005.

Cette découverte s’est faite grâce à un câble diplomatique émanant de l’ambassade américaine à Manama datant du 15 fevrier 2005.

L’ambassadeur américain y indique que le monarque bahreïni Hamad al-Khalifah lui a avoué lors d’un entretien que son pays entretient des liens avec ce service des renseignements israélien et que son royaume est disposé à entamer davantage de domaines de coopération avec l’entité sioniste.

Signe qu’il est sincère, l’ambassadeur américain indique que le roi a promulgué un décret dans lequel il demande au ministre bahreïni de l’information de barrer la qualification « d’ennemi » qui accompagnait l’emploi du terme Israël dans les déclarations officielles du royaume et de se contenter de dire Israël seulement.

Le site Wikileaks a également signalé que Khaled Bin Ahmed al-Khalifa, le ministre bahreïni des Affaires étrangères avait plusieurs fois exprimé être entièrement disposé à rencontrer le Premier ministre israélien, Benyamin Netyanyahu.

Depuis cette date, les relations de ce petit royaume gouverné par la dynastie des Khalifah depuis plus de deux siècles, les relations avec l’entité sioniste ont connu un essor important.

Le quotidien israélien Haaretz avait fait part de relations secrètes entre Manama et Tel Aviv , évoquant entre autre des rencontres bilatérales en marge du forum de Davos, ou des réunions de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Lors de la visite du ministre bahreïni des AE au siège de Chabad à Washington
Lors de la visite du ministre bahreïni des AE au siège de Chabad à Washington

Il a évoqué des liens étroits ente le chef de la diplomatie bahreïni  et la chef du parti israélien Kadima Tsipi Livni depuis l’an 2007.

Sans oublier que le roi bahreïni a choisi une femme bahreïnie juive, connue pour ses liens étroits avec les milieux sionistes pour la désigner comme ambassadrice du royaume aux Etats-Unis.

En 2009, le roi bahreïni avait publié un article dans le Washington Post dans lequel il incite les Arabes à parler avec les Israéliens.

Selon les deux quotidiens anglais « The Independant » et « The Guardian », les responsables bahreïnis ont permis aux compagnies aériennes israéliennes d’utiliser l’espace aérien de Bahreïn et aux touristes israéliens d’entrer dans ce pays.

Quant au quotidien israélien Maariv, il avait révélé que depuis 2011, année de l’éclatement du mouvement de contestation bahreïni exigeant des réformes politiques, le ministère des renseignements bahreinis avait demandé l’aide du Mossad pour l’aider à réprimer la révolution du peuple bahreïni, en raison de l’importante expérience qu’il a accumulée pour réprimer l’intifada palestinienne.

Délégation d’une organisation sioniste à Manama

Cette révélation de Wikileaks intervient alors qu’il est question d’une visite effectuée par une délégation sioniste  dans ce pays.

delegation_israelienne_visite3L’information a été révélée par un activiste palestinien de Gaza, qui s’est aussi basée sur les reportages des médias israéliens qui ont jeté la lumière su cette visite exceptionnelle.

« Ici le Bahreïn. Ici l’Etat arabe et musulman. Et ici aussi une délégation d’homme d’affaires juifs américains qui font partie de ceux qui soutiennent l’armée sioniste, en visite au Bahreïn», a écrit Adham Ali-Salmah.

Sachant que la visite de cette délégation à Bahreïn s’est faite dans le cadre d’une tournée dans la région qui englobera d’autres monarchies du Golfe, dont Dubaï, Oman, et le Koweït .

Selon l’un de ces membres, Salomon Isenberg, elle est formée de 28 hommes d’affaires juifs qui sont « venus amorcer un dialogue direct pour promouvoir la paix ».

L’activiste palestinien a démenti qu’il s’agit d’hommes d’affaires, assurant que les membres de cette délégation appartiennent à l’un des mouvements religieux juifs les plus extrémiste qui s’appelle Chabad.

delegation_israelienne_visite

Les relations des responsables bahreïnis avec cette organisation ne sont certes pas nouvelles: le ministre des AE bahreini, s’était rendu dans son siège américain à Washington en 2010 et y avait déclaré: « Tout le monde devrait savoir qu’Israël dispose d’une présence historique dans la région et qu’il restera dans la région jusqu’à l’éternité… Seulement lorsque les autres comprendront cette réalité , il sera alors facile de parvenir à la paix entre Israël et les autres régions ».

Cette organisation juive richissime dont le capitale dépasse les 100 millions de dollars, et qui est connue aussi sous l’appellation Loubavitch est la plus sioniste de toutes: elle est totalement hostile au principe de la concession des terres en échange de la paix, et soutient les colonisations dans les territoires palestiniens de 1967. Ce qui veut dite qu’elle entièrement hostile à la création d’un Etat palestinien.

Koufiehs et kipa dansent pour Israël
Koufiehs et kipa dansent pour Israël

Durant cette visite, la délégation israélienne qui était accompagnée de musiciens a présenté un chant en hébreux dont le texte évoque la construction du Temple de Salomon sur les décombres de la mosquée al-Aqsa, invitant les hôtes bahreinis à danser avec eux.

Même la télévision israélienne Chaine 10 s’est dite étonnée de la facilité avec laquelle les Bahreinis ont accompagné leurs invités dans cette danse.

« les koufiehs et les kipas se sont mélangés entre eux dans une danse pour Israel », ont commenté avec ametume un internaute qui a visionné la vidéo postée par un des membres de la délégation juive sioniste.

الفيديو [كامل ] مسرب لرجال أعمال صهاينة في دولة البحرين يرقصون مع رجال اعمال بحرنيين فيديو مسرب لرجال أعمال صهاينة في دولة البحرين تداول نشطاء عبر مواقع التواصل الاجتماعي، فيديو يظهر رجال أعمال في مملكة البحرين في الخليج، وهم يحتلقون مع رجال أعمال ومتدينين يهود، بإضاءة شمعة عيد "الحانوكا"، أو الشموع. وأظهر الفيديو رجال الأعمال البحرينيين، وهم يرقصون مع ضيوفهم اليهود، على وقع أنغام الموسيقى والأغاني التي تستخدم في المناسبات الدينية لدى اليهو

http://french.almanar.com.lb

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article