Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

De la confusion entretenue sur le Proche-Orient. par Isabelle Avran :

10 Janvier 2017 , Rédigé par S. Sellami

Ce soir, la maire de Paris veut éclairer l'hôtel de ville pour quatre soldats israéliens tués lors d'un attentat.
Qui dira que quatre morts ne sont pas toujours morts en trop ? Mais, Madame Hidalgo, qui, s'acharne à transformer des jeunes Israéliens en soldats d'occupation ? Qui, sinon leur gouvernement dopé par l'impunité internationale, quoi qu'il fasse, quelle que soit l'extension de la colonisation ?
Madame Hidalgo, savez-vous ce que c'est, une armée d'occupation ?
Madame Hidalgo, confondez-vous des civils et des jeunes transformés par leur gouvernement en soldats d'une armée d'occupation ?
Madame Hidalgo, que dites-vous aux Palestiniens qui ne supportent plus l'occupation, le vol de leurs terres, les murs autour de leurs villages, ou à l'intérieur des villages, et dans leurs camps de réfugiés, les raids dans les villages, le kidnapping d'enfants par des soldats de cette armée d'occupation, la torture de ces enfants, l'arbitraire des soldats aux checkpoints qui émaillent les routes entre villes et villages à l'intérieur même du territoire occupé, l'impunité des soldats, l'impunité des colons, l'impunité du gouvernement israélien, de nouveaux raids sur les villages, de nouvelles arrestations d'enfants, de nouvelles tortures, des assassinats de pêcheurs à Gaza, de nouvelles fermetures arbitraires de checkpoints, des coupures d'eau et d'electricité par les forces d'occupation, des arrestations d'étudiants, des destructions de maisons à Shouafat, des arrestations de fidèles à Jérusalem, des séparations de familles palestiniennes entre Jérusalem et le reste de la Cisjordanie, de nouvelles arrestations d'enfants, l'absence de tout moyen de reconstruction dans la bande de Gaza, le froid dans ce territorie surpeuplé où les enfants cauchemardent des bombes israéliennes, de nouvelles confiscations de terres pour un nouveau mur autour d'une colonie, de nouveaux tirs sur des paysans par des colons, des...
Oui, que leur dites-vous, Madame Hidalgo ?
Leur dites-vous "désolée pour vous, mais c'est pour ces quatre soldats, que je vais mettre des bougies", ou bien "oui, il est temps dans l'intéret de tous de mettre un terme à la politique israélienne, et je vais m'y employer, en commençant par la sanctionner" ?
Madame Hidalgo, auriez-vous illuminé l'hôtel de ville en hommage à l'aspirant Alfons Moser ou bien en hommage à Pierre-Georges, devenu colonel Fabien ?
Madame Hidalgo, vous nous faites honte.

 
“Ce soir à 19h30, l’Hôtel de Ville de #Paris s’illuminera aux couleurs d’Israël en hommage aux victimes de l’attentat de #Jerusalem”
TWITTER.COM|PAR ANNE HIDALGO
 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article