Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBliqueDesCumulardsVentrusGrosQ

Guerre de l'eau à Damas : Après 3 semaines de silence, France 24 finit par en parler... Pour relayer la propagande djihadiste

14 Janvier 2017 , Rédigé par S. Sellami

Alors que nous signalions il y a plusieurs jours l'assourdissant silence des médias français sur le crime de guerre commis par la "rébellion" djihadiste soutenue par les occidentaux, qui a sciemment empoisonné les sources d'eau potable de Wadi Barada, qui sont sous son contrôle, privant ainsi de cet approvisionnement vital une population de 5 millions et demi d'habitants à Damas, la capitale syrienne. Un crime de guerre reconnu par l'ONU elle-même.

"France 24", chaine d’État publique, consent enfin, après trois longues semaines de silence complice, à faire deux petits reportages (muets) pour en parler, nous montrant une image exotico-touristique d'hommes au Hammam, et sans jamais accuser les coupables, mais au contraire en relayant à demi-mot leur propagande, consistant à accuser Damas d'avoir bombardé les canalisations d'eau qui alimentent sa propre population.
On se demande bien pourquoi, le "régime" syrien ferait un tel geste stupide et suicidaire consistant à faire littéralement mourir de soif la population qui lui est favorable.

J'ai l'impression que "France 24" et ses amis djihadistes modérés nous prennent vraiment pour des buses.

Le deuxième reportage mensonger de "France 24" : LIEN

Plus d'infos sur le crime de guerre des alliés de la France :

La population de Damas privée d'eau potable depuis 13 jours par les rebelles. Silence des médias. [MàJ : Les "casques blancs" impliqués.]

PS : Aux dernières nouvelles, Un accord serait en vue pour rétablir l'eau (mais alors, ce ne sont pas les canalisations qui sont détruites par les bombes du régime, sinon ce ne serait pas possible de rétablir l'eau... N'est-ce pas "France" 24 ? On vous aurait menti ?)

 

https://gaideclin.blogspot.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article