Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBliqueDesCumulardsVentrusGrosQ

«J’ai hérité d’un foutoir !» : Donald Trump incendie le bilan de Barack Obama

21 Février 2017 , Rédigé par S. Sellami

Source: www.globallookpress.com
Voir la vidéo BuzzFeedNews
 

Revenant en conférence de presse sur son premier mois à la Maison Blanche, marqué par des mesures fortes mais aussi par plusieurs défections, le président américain s’en est pris, avec son franc parler habituel, au bilan de son prédécesseur.

«Notre administration a hérité de nombreux problèmes, au niveau du gouvernement et de l’économie. Pour être honnête, j’ai hérité d’un foutoir. C’est un foutoir. Chez nous et à l’extérieur. Un foutoir !», a lancé Donald Trump en conférence de presse à la Maison Blanche le 16 février.

Dans la foulée de son attaque contre Barack Obama, le nouveau président des Etats-Unis a poursuivi : «Les emplois s’enfuient du pays, vous voyez ce qu’il se passe avec toutes les entreprises quittant notre pays, vers le Mexique ou d’autres endroits. Des faibles revenus, des faibles salaires, une instabilité massive à l’étranger, peu importe où vous regardez. Le Moyen-Orient : un désastre. La Corée du Nord : nous nous en occuperons, les gars.»

Voir la vidéo BuzzFeedNews

Lors de son allocution, le président a notamment annoncé que son nouveau ministre du Travail serait Alexander Acosta, suite à la démission de Andrew Puzder en raison de révélations sur sa vie personnelle.

RT – 16 févr. 2017

Source:https://francais.rt.com/international/34100-jai-herite-foutoir-donald-trump-incendie-bilan-barack-obama


Donald Trump traite plusieurs médias «d’ennemis des Américains»

Donald Trump a de nouveau éreinté les médias, qualifiant de grandes chaînes de télévision et le New York Times «d’ennemis des Américains» sur Twitter.

Peu après avoir atterri en Floride, où il passe un troisième week-end de suite dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago, le président américain s’est saisi de sa plateforme de communication préférée pour un message visant les médias.

«Les médias mensongers (@nytimes en difficulté, @NBCNews, @ABC, @CBS, @CNN) ne sont pas mes ennemis, ce sont les ennemis des Américains», a-t-il écrit, reprenant l’expression en anglais «fake news media»qu’il a fait entrer dans le langage courant aux Etats-Unis à force de la marteler.

Il n’est pas rare pour les présidents américains de critiquer les médias, mais la virulence des attaques répétées de Donald Trump est sans précédent. Il avait déjà tancé le 16 février les journalistes pendant une conférence de presse à la Maison Blanche.

«Je suis ici pour faire passer mon message directement au peuple […] car nombre de journalistes de notre pays ne vous diront pas la vérité et ne traiteront pas les gens formidables de ce pays avec le respect qu’ils méritent», avait-il lancé, évoquant «un niveau de malhonnêteté hors de contrôle».

Si de nombreux médias américains et internationaux ont critiqué sa conférence de presse, des éditorialistes de droite ont au contraire salué sa performance. Et Donald Trump s’est saisi des éloges de l’animateur radio conservateur le plus influent de la sphère conservatrice, Rush Limbaugh, pour revenir à la charge vendredi soir.

« »L’une des conférences de presse les plus efficaces que j’ai jamais vues » dit Rush Limbaugh. Beaucoup sont d’accord. Mais les médias mensongers disent autre chose! Malhonnête», a tweeté le président américain.

Conférence de Trump : les «fake news» empêchent de s’entendre avec la Russie

Source: https://francais.rt.com/international/34162-donald-trump-traite-medias-ennemis-americains

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article