L'ÉPOPÉE AHRASSIENNE : EULJIA EL HANNACHIA " علجية الحناشية " AU PANTHÉON DE THAGASTE

Publié le par S. Sellami

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Parce que les occupants français et les envahisseurs turcs avaient fait beaucoup de mal à notre pays. Parce que les français et les turcs avaient lâchement massacré des millions de nos aïeux, il est de notre devoir d'honorer la mémoire de nos vaillants résistants qui pour se libérer du joug de ces sauvages venus d'Asie et d'Europe, n' avaient pas hésité à sacrifier leurs vies avec honneur et courage .

Un hommage très particulier à Euljia, cette brave femme bien de chez nous qui a tenu tête aux plus machos des colons . Être battu par une femme est la pire des humiliations pour les envahisseurs turcs. 

Certains algériens croient naïvement pour ne pas dire bêtement que les turcs étaient nos amis et nos alliés. Faux , les turcs n'avaient rien à envier aux féroces français en matière de massacre et de crimes contre notre peuple. Les occupants turcs s’étaient illustrés pendant l'occupation de notre pays par leurs méthodes particulièrement brutales et expéditives. 

Les Turcs et les Couloughlis avaient tout utilisé pour soumettre notre peuple. Ils avaient usé du sabre, du fusil et du canon contre nos parents, ils avaient brûlé récoltes et villages, ils s'étaient emparé d’otages, ils avaient empalé et décapité, exposant par dizaines les têtes coupées. L’usage de la force démontre la résolution du maître ottoman et l’irréversibilité de l'occupation de notre pays. Oui les envahisseurs turcs étaient aussi criminels que les colons français. 

Euljia El Souk-ahrassia au secours de son vieux et brave père Bouaziz, l'infatigable résistants aux turcs, avait sauvé l'honneur de Thagaste la rebelle en menant une grande victoire contre les troupes des Bey de Constantine et de Tunis. Euljia est l'égérie de Fatma N'soumer, l'autre algérienne qui avait tenu tête aux plus grands généraux français. 

Il est du devoir de chacun des souk-ahrassiens d'honorer la mémoire de cette femme exceptionnelle par son courage et sa bravoure car s'il y avait beaucoup de résistants aux " fascistes " occupants français, peu d'algériens avaient resisté au turcs et cette singularité historique est à l'honneur de notre dame Euljia El Hannachia. 

Contrairement aux autorités d'Alger qui avaient préféré donner le nom de l'occupant et traitre Hussein Dey , à une de ses plus grande commune au lieu d'un nom de résistant ou savant , les dignes souk-ahrassiens que nous sommes , nous devrions exiger des responsables locaux de notre ville de baptiser une cité au nom de cette formidable et brave femme . Souk Ahras ne doit pas ressembler à Alger , nous, nous avons un passé qu'on doit préserver. Pline avait dit de Souk Ahras, une ville libre et on doit veiller à le rester.

Pour les amis des turcs qui vont sans doute s'attaquer pernicieusement à cette publication , j'anticipe ma réponse par et je prends de l'avance pour leur rappeler que la Turquie était parmi le peu de nations qui n'avaient pas voulu voter pour l'indépendance de l'Algérie à l'ONU et qu'elle était la première nation à faciliter l'occupation de la Palestine par les juifs.

SOURCE : https://www.facebook.com/Pagethagastoise/

 
 
La Page Thagastoise
La Page Thagastoise
La Page Thagastoise
La Page Thagastoise
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article