La jeunesse oubliée sous Tatcher

Publié le par S. Sellami

La jeunesse oubliée sous Tatcher

Youth Unemployment " Chômage chez les jeunes ", un cri de la jeunesse britannique

À l’époque où Margaret Hilda Tatcher prenait une série de mesures pour redresser l’économie du pays, lenord industrialisé se retrouvait délaissé. Les usines fermaient les unes après les autres, ne laissant à la jeunesse que l’option du chômage. Tish Murtha, photographe de la classe ouvrière, dressait au même moment une collection de clichés de cette population marginalisée aux traits juvéniles de Newcastle.

youth unemploymentyouth unemployment

 

Youth Unemployment révèle en 1981 une jeunesse conditionnée au fonctionnement de la société, empreinte dedésespoir. Mais le réalisme social de ces adolescents dévoile une lueur d’espoir, d’innocence et même de vitalité. Tish Murtha tire son inspiration de ce besoin réel de changement social. Elle photographie ceux qui étaient sa famille, ses amis, ses voisins à Elswick, une circonscription de Newcastle, pour dénoncer laprécarité qui s’y était installée.

youth unemploymentyouth unemployment

La série photographique a fait parler d’elle. Elle déclenche un débat à la Chambre des Communes, mettant en évidence l’échec du programme gouvernemental de réinsertion professionnel des jeunes. À la fin des années 70, l’Angleterre est touché de plein fouet par le chômage. Plus de 3 millions de personnes sont sans emploi, un chiffre qui n’avait pas été atteint depuis la Grande Dépression des années 30.

youth unemployment

 

Les rues délabrées sont fréquentées par des gamins déchaînés qui s’occupent avec ce qu’ils trouvent. Les photos peignent une vision unique d’un « wonderland dystopique » au milieu de mégots et de vitres cassées. Elles se positionnent comme une réponse à la philosophie de « Free Market » du gouvernement Tatcher. Cette période est marquée par un conflit amer entre les jeunes qui grandissent de plus en plus frustrés et unsystème politique qui les prive d’un avenir productif et significatif. Tout en se rapprochant de la maturité, cette génération se rend compte que la société n’a pas de solution à leurs problèmes.

youth unemploymentyouth unemploymentyouth unemploymentyouth unemploymentyouth unemploymentyouth unemploymentyouth unemployment

 

youth unemployment

youth unemployment

youth unemployment

youth unemployment

youth unemployment

youth unemploymentyouth unemployment

Manon

https://www.opnminded.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article