Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

PARIS PERDRA SON PARI

20 Février 2017 , Rédigé par S. Sellami

L'ironie du sport : que l'on soit faible ou fort, nul n'est maître de son sort.
Le moindre grain de sable peut vous jeter par-dessus bord. On a beau être en vie, on n'est jamais à l'abri de la mort.

 

À l'aller de ce huitième de finale de la Ligue des Champions, Paris n'a pas encaissé mais marqué 4 buts.
Un clean shit contre la plus belle équipe du monde : le Barça de Messi, de Suarez et de Neymar... sans oublier le vieux Iniesta. Ce soir là, ils n'y étaient pas.
Ils ont été pris d'assaut à défaut d'être pris de haut.
Et c'est le petit qui a dévoré le gros. Le petit Rabiot est venu, presque à lui seul, à bout de ces héros et fait taire ces figures légendaires du ballon rond.
Et Di Maria rappela aux catalans le bon vieux temps de la veine Madrilène lors des classicos, il a marqué à deux reprises et réduit leur maitrise sur le jeu et la vision du jeu. Sur son coup franc, ils n'y ont vu que du feu.
Avec cette victoire, le PSG confirme le crépuscule des dieux... et affirme du même coup la naissance de nouvelles idoles et la renaissance en France d'un nouveau football... plus sérieux, plus rigoureux, plus victorieux.
Mieux vaut Qatar que jamais !
Mais l'argent ne fait le bonheur que des moins doués. Dieu soit loué.
Parce que ce n'est pas fini. Paris n'est pas encore qualifiée. Barcelone n'est pas encore éliminée. Il y a un match retour, pour remettre les comptes à jour.
Les statistiques indiquent qu'il y a zéro chance sur cent pour qu'il y ait un retournement.
Mais le Barça croit dur comme fer à una remontada.
Ils vont revenir au score et démentir tous les pronostics.
Una resurrección : ils vont leur monter dessus, les démonter pour leur démontrer qu'en 90 minutes on peut refaire ou défaire l'histoire.
Et pour Paris, plus dure sera la chute. Parce qu'ils ont vaincu sans péril, ils ne peuvent triompher de la gloire.
Car on ne peut chasser Messi de son territoire. Messi est un génie.
Ce n'est pas l'homme de l'instinct mais l'homme de l'instant... l'instant qui contient tout son passé et entretient tout son avenir. Avec ou sans ballon...
Ce sera du jamais vu.
C'est magique comme Pari !

PARIS PERDRA SON PARI Mieux vaut Qatar que jamais !

https://www.lejournaldepersonne.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article