Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Le Grand Historique dénonce les casseroles judiciaires des politiques

6 Mars 2017 , Rédigé par S. Sellami

LeGrandHistorique.fr

Désireux de voter pour un candidat qui n’a jamais été condamné pour emploi fictif ?LeGrandHistorique.fr est à votre service ! Ce site répertorie tous les élus ou potentiels élus français, et attribue un score à chacun selon son degré de démêlés avec la justice.
Lancé mi-janvier, le site n’est pas encore exhaustif. Le travail est colossal car les créateurs veulent dépasser l’impression du « tous pourris » et s’efforcent de détailler pour chaque affaire son avancement (en cours ou terminée), la sanction appliquée et le type d’infraction. Et surtout, dans un souci de sérieux, les sources sont indiquées systématiquement (il ne s’agit toutefois pas de documents judiciaires, et les responsables du site n’écument pas encore les tribunaux pour dénicher des affaires non médiatisées).
Heureusement, l’ajout de contenu ne dépend pas uniquement de ses administrateurs :LeGrandHistorique.fr est participatif. Vous et moi pouvons donc ajouter ou mettre à jour du contenu, qui sera vérifié avant d’être publié.

LeGrandHistorique.fr se différencie du site LesCasseroles.fr surtout par sa manière de compter les casseroles des élus. Dans les deux cas, le décompte est discutable. Doit-on attribuer des points avant condamnation au risque de faire le jeu d’accusations non fondées ? Doit-on attribuer plus de points à une injure qu’à une fraude ? Nous pourrons nous-mêmes trancher en proposant une autre organisation de la base de données du site, dont la mise à disposition est prévue dans les semaines à venir.

Alors que les députés viennent d’adopter un texte qui empêchera toutes poursuites contre des faits qui remonteraient à plus de 12 ans (emploi fictif par exemple, ainsi un Fillon aurait été à l’abri), une initiative comme LeGrandHistorique.fr est primordiale pour la santé de notre démocratie. On espère cependant qu’à court terme, une refonte de notre système démocratique rendra une telle initiative dispensable ; en prévenant par exemple l’élection de personnes coupables de certaines infractions, ou en rendant impossible la reconduction de certains mandats.

À l’approche de la présidentielle et des législatives, on n’oublie pas, on ne pardonne pas !

U. M. pour Gazette Debout

https://gazettedebout.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article