Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RipouxBliqueDesCumulardsVentrusGrosQ

LIBERTÉ DE NON EXPRESSION. Quand l’Union Européenne veut bloquer des sites russes pour « propagande » 18 novembre 2016

18 Novembre 2016 , Rédigé par S. Sellami

MamAfrika TV | Par Allain Jules

BRUXELLES, Belgique (15h05) – Le ridicule ne tue pas. Toute honte bue et le mensonge jusqu’à la lie, l’Europe crache sur ses supposées valeurs… Sous l’impulsion de l’eurodéputée polonaise Anna Elżbieta Fotyga, l’Union Européenne (UE) ne sait plus quoi inventer pour mentir. Avec la montée en puissance des réseaux sociaux, la force de frappe des médias Internet russes, plus équilibrés dans l’information donnée, l’UE sait que tous ses mensonges sont désormais mis à nu. Du coup, elle invente, pour discréditer les autres, leur « propagande », pour tenter de museler une presse qui ne lui est pas favorable, ou plus exactement, qui ne relaie pas SON information biaisée.

Ainsi, la commission des affaires étrangères du Parlement Européen a soumis un projet de rapport (proposition de résolution du Parlement européen) pour bloquer les médias russes. Après avoir vanté les manifestations subversives anti-Poutine, fêté les Femens, financé de faux opposants, et avec l’échec cuisant de tout ce ramdam, l’UE veut donc passez à la vitesse supérieure, la censure…Et dire que l’Occident vante la liberté d’expression. Mais, lorsque ça ne l’arrange pas, il renverse la table. De quel côté sont les mouvances totalitaires ?

Selon le texte de cette résolution de blocage de facto, la Russie est accusée de mener une guerre de l’information contre… l’UE. Rien que ça. Ainsi, pour l’UE, les médias comme Russia Today, Sputnik et les « trolls », sans oublier… l’Église orthodoxe, comble de l’ironie, sont tous des moyens de propagande contre lesquels il faut lutter. Voici un extrait tiré du texte de 5 pages:

  1. reconnaît que la Russie fait un usage agressif d’un panel étendu d’outils et d’instruments, tels que des fondations spéciales (Russkyi Mir), des chaînes de télévision multilingues (Russia Today, RIA Novosti), des agences d’information (Sputnik), des groupes sociaux et religieux (y compris l’Église orthodoxe), des réseaux sociaux et des trolls internet, afin de s’attaquer aux valeurs occidentales, de diviser l’Europe, de s’assurer du soutien interne et de donner l’impression que les ‘États du voisinage oriental de l’Union européenne sont défaillants;

Ce texte a des perles. A lire absolument pour rire un bon coup: Proposition de résolution du Parlement européen.

Quand l’idéologie prend le pas sur la réflexion, on ne peut tomber que sur ce genre de spécimen. Mais de quoi a donc peur l’Europe ? Mystère et boule de gomme.

http://www.mamafrika.tv/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article